04. Une Offrande de Grande Valeur

Share this 

L’honorable Coran donne, à travers la vie d’Ibrahim, une des plus belles illustrations de la soumission à la Parole d’Allah. Nous devrions nous estimer bénis d’avoir connaissance de cette histoire.

 

Ibrahim appelé à partir …

 

Un des meilleurs exemples de soumission à la Parole d’Allah est illustré par l’appel fait à Ibrahim de quitter son pays, sa famille, sa demeure, et de se rendre à un lieu qu’Allah lui indiquerait.  Ibrahim obéit de façon implicite à Allah. Ceci est rapporté dans Genèse 12 :1 (Torah) – « L’Éternel dit à Ibrahim: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.” Nous lisons plus loin la réponse d’Ibrahim: “Ibrahim partit, comme l’Éternel le lui avait dit, … Ibrahim était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu’il sortit de Charan.” Genèse 12:4. Ibrahim n’était plus un jeune homme, il était bien établi, et riche; mais quand il entendit la voix d’Allah, il Lui obéit sans poser de questions. Il ne fut pas communiqué à Ibrahim l’endroit où il devait se rendre, mais il emballa ses affaires et s’en fut, confiant qu’Allah le dirigerait. Voyez-vous, Ibrahim avait développé une relation avec Allah, il avait compris que Ses voies étaient les meilleures, et, alors même qu’il ne comprenait pas entièrement, il prit simplement Allah au mot et se soumit à Sa volonté. Nous devrions, nous aussi, manifester la même soumission envers Allah qu’Ibrahim.

 

Ibrahim appelé au sacrifice …

 

Sourate 2 :53 « Après quoi, Nous donnâmes à Moïse le Livre (la Torah) et le Critérium du Bien et du Mal …”. Dans le Livre de la Genèse (Torah) toute l’histoire d’Ibrahim est répertoriée. Le chapitre 22 rapporte comment Ibrahim fut appelé à sacrifier son fils. Il nous révèle comment cela s’est déroulé. Mais cette histoire revêt-elle une importance pour nous aujourd’hui? Dans la sourate 26:69 il nous est dit de “raconter” l’histoire d’Ibrahim. Allah sait combien ce récit est important pour nous, parce qu’il contient des enseignements importants que nous devons apprendre. C’est la raison pour laquelle nous cherchons à partager toute l’histoire. Dans la Sourate 26 :69 Ash-Shuara il nous est dit : « Raconte-leur aussi l’histoire d’Abraham.” Dans Genèse 22:2 (Torah), il nous est dit … “Dieu dit: Prends ton fils, ton unique,”… puis ces mots extrêmement douloureux … ”celui que tu aimes, Isaac; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai.” Quand Allah demanda à Ibrahim de sacrifier son fils, Ibrahim obéit implicitement. Cette épisode est également brièvement rapporté dans la Sourate As-Saffat 37 :102-107. Cela n’a pas du être une tâche facile à accomplir ! Le tendre cœur d’Ibrahim fut très certainement peiné au-delà de toute description possible ! Mais la Parole d’Allah avait été donnée, l’ordre avait sonné plus que clairement dans son esprit. Il s’était développé une telle relation entre Allah et Ibrahim, que ce dernier reconnut la voix d’Allah quand il l’entendit. Et l’amour qu’Ibrahim portait à Allah était si fort, que quand il entendit la voix d’Allah, il obéit de tout cœur, même s’il ne comprenait pas vraiment le pourquoi du comment.

 

Ibrahim appelé le « Hanif »

 

Parmi ceux qui sont sincères et dévoués à Allah, Ibrahim est considéré comme le « Hanif » (Celui qui se soumet entièrement à Dieu). Les « Hanif » sont ceux qui sont les plus purs dans leur religion à Allah. Genèse 22 :3 nous dit pourquoi Ibrahim est considéré comme le « Hanif ». Il nous est dit, qu’après avoir reçu le message d’Allah, « Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l’holocauste, et partit pour aller au lieu que Dieu lui avait dit.” C’est ce qui fait qu’Ibrahim fait partie des “Hanif”. Quand il entendit la voix d’Allah, il obéit et fit ce qui lui était demandé. Est-il vrai aujourd’hui encore que ceux qui sont obéissants à la voix d’Allah et se soumettent à Lui sans questionnement sont aussi des « Hanif » ? La tâche qu’Allah avait demandé à Ibrahim d’accomplir n’était pas une mince affaire. Nous pouvons noter qu’il a fallu trois jours de route pour arriver au pays de Morija. Très probablement trois jours longs et pénibles, sachant qu’il reviendrait de ce lieu de sacrifice seul, sans son fils. On se demande si Ibrahim trouva le repos pendant ces longues nuits. Il lutta très certainement chaque soir avec Allah en prière sur cette demande. Le texte nous dit plus loin, Genèse (Thora) 22 :4, 5 : « Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit le lieu de loin. Et Abraham dit à ses serviteurs: Restez ici avec l’âne; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous.” Personne d’autre ne devait être témoin de cette scène devant Allah, mis à part le père et son fils. C’est pourquoi « Ibrahim prit le bois pour l’holocauste, le chargea sur son fils …, et porta dans sa main le feu et le couteau. Et il marchèrent tous deux ensemble.” Verset 6. Peu de temps après, le fils d’Ibrahim dit: “Mon père! … Voici le feu et le bois; mais où est l’agneau pour l’holocauste? Abraham répondit: Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l’agneau pour l’holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble.” Versets 7 et 8. Ils arrivèrent au lieu dit,  l’autel fut construit, le bois fut placé sur l’autel, et alors il fut révélé au fils d’Ibrahim qu’il allait être le sacrifice. Le fils se soumit à ce qu’Allah avait demandé à Ibrahim et le fils fut placé sur l’autel. C’était là le fils bien-aimé qu’Ibrahim avait eu dans son vieil âge. Et alors quand Ibrahim leva la main munie du couteau … son geste fut arrêté. … Juste au moment où Ibrahim allait égorger son fils, une voix se fit entendre … « Ibrahim, Ibrahim, » et il répondit « Me voici ! ». Genèse 22 :11 La voix continua aux versets 12 et 13 : « N’avance pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu (Allah), et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. Ibrahim leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes; et Ibrahim alla prendre le bélier, et l’offrit en holocauste à la place de son fils.”

 

Le Fils d’Ibrahim Racheté

 

Comment le fils d’Ibrahim avait-il été racheté ? L’Honorable Coran nous dit que son fils fut racheté par une offrande de grande valeur ! Sourate 37 :107 « Nous rachetâmes l’enfant par une offrande de grande valeur …» Nous devons nous poser la question de savoir si le bélier retenu dans un buisson était vraiment une « offrande de grande valeur » ? Où alors, à travers cette histoire, il y a plus à nous révéler ?  Se pourrait-il que le bélier retenu dans le buisson et qui avait été pourvu par Allah ne soit qu’une représentation de l’ « offrande de grande valeur » ? Représenterait-il Celui qu’Allah allait

envoyer pour être l’holocauste pour le monde entier ? Dans un sens le fils d’Ibrahim est une représentation de toute l’humanité. Nous devrions tous mourir éternellement parce que nous avons commis le péché, mais nous pouvons vivre grâce à l’agneau (parallèle du bélier), la rançon fournit par Allah, et qui fut sacrifié à notre place. Son nom : Isa al-Masih, Christ Jésus. Envoyé d’Allah pour être l’holocauste en faveur du genre humain. L’Homme avait pêché, mais Allah allait fournir une solution. La race pécheresse devait être rachetée par le sacrifice magnifique de Celui qui était envoyé par Allah.

 

Ibrahim Appelé Béni par Allah

 

Ibrahim ayant obéi à la voix d’Allah dans cette affaire-là, le récit dans Genèse 22 :17, 18 (Torah) dit qu’Ibrahim fut béni par Allah. Non seulement Ibrahim était béni, mais encore avec lui sa descendance, c’est à dire toutes les nations de la terre. « Je (Allah) te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer; … Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix.” Dans la Genèse 26 :5, il nous  est dit encore pourquoi Ibrahim fut béni d’Allah : «  parce qu’Abraham a obéi à ma voix, et qu’il a observé mes ordres, mes commandements, mes statuts et mes lois.” Certains soutiendraient que les Dix Commandements ne furent donnés qu’à l’époque de Moïse, sur le mont Sinaï, longtemps après Ibrahim, mais ce texte résout définitivement le fait que même Ibrahim a observé les Dix Commandements d’Allah parce qu’il est écrit qu’Ibrahim a observé les Dix Commandements d’Allah. Si nous voulons avoir la bénédiction d’Allah, nous devons, nous aussi, être prêts à obéir à la Parole d’Allah et à observer Ses Commandements tout comme Ibrahim le fit. Alors nous serons très certainement bénis de Dieu. Tous les versets de l’Ancien Testament (Torah) qui évoquent le sacrifice d’animaux avaient pour but de conduire les Hommes à se réjouir à l’avance de l’ « offrande de grande valeur » qu’Allah allait envoyer. Mais quand Isa al-Masih vint sur terre, sa mission ne fut pas comprise de beaucoup. Peu crurent qu’Il était vraiment le Messie, l’Holocauste, la Rançon, le Sauveur de ce monde tombé dans le péché. On pourrait se poser la question de savoir pourquoi le Seigneur a t-Il demandé à Ibrahim d’aller sur le mont Morija ? Sur cette même montagne, plus tard, le temple serait construit et, au même endroit, de nombreuses années par la suite, Isa al-Masih donnerait Sa vie  en sacrifice pour la race humaine. C’était sur cette montagne, cette même montagne au sommet de laquelle des siècles plus tôt la main d’Ibrahim avait été retenue pour sauver la vie de son propre fils, – mais cette fois la main d’Allah n’interviendrait pas et, Celui (Isa al-Masih) qui était le plus proche d’Allah, fut sacrifié pour le salut de l’Humanité. La vie d’Isa al-Masih fut donnée pour nous. L’expérience vécue par Ibrahim et son fils n’était que l’ombre de ce qui allait vraiment arriver. A l’époque d’Ibrahim, une rançon fut trouvée, le bélier dans le buisson. Dans l’Evangile (Injeel), il est écrit : « C’est ainsi que le Fils de l’homme  (Isa al-Masih) est venu, … pour … donner sa vie comme la rançon de plusieurs.” Matthieu 20:28.

Dans les temps anciens, les sages de l’Est savaient qu’une rançon en faveur du genre humain devait venir. Dans les Livres Saints nous lisons ce qui suit: “… Délivre-le, afin qu’il (l’Homme) ne descende pas dans la fosse (la destruction) ; J’ai trouvé une rançon ! » Job 33 :24 Une rançon est le prix payé pour que le pécheur obtienne le pardon. ‘Le salaire du péché, c’est la mort’, et quelqu’un devait payer le prix pour l’Homme sinon ce dernier n’aurait sûrement que la fosse (la destruction) à envisager. Il est écrit dans l’Evangile (Injeel), qu’Allah a offert un sacrifice, une rançon. … Hébreux 10 :12 nous dit : « Et Lui (Isa al-Masih), après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu (Allah)”. 1 Jean 2:2 nous dit: “Il (Isa al-Masih) est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.” 1 Jean 2:2

Cher ami d’Allah, qu’est-ce qui t’empêcherait d’accepter ce sacrifice, cette rançon offert par Allah pour toi ? Pour toi, cher ami, Allah a donné Isa al-Masih, le Messie, comme le « Sacrifice de Grande Valeur ». Pour toi et moi, comme Sauveur personnel contre le péché. S’il te plaît, accepte aujourd’hui cette offre faite par pure grâce !